Loading...

1975, année érotique, avec Ovidie

Video

1975, année érotique, avec Ovidie
Exhibition, Change pas de main, Les Tripoteuses, Le sexe qui parle, A bout de sexe … : en 1975, les affiches de films aux titres plus ou moins allusifs fleurissent dans les rues de France. Le cinéma érotique, porno, blue, rose, X, hard, selon la terminologie employée, connaît un âge d’or sans précédent et sans suivant. Les salles n’ont jamais été aussi remplies, les acteurs s’amusent, les réalisateurs aussi, les producteurs se frottent les mains, et les bien-pensants restent discrets. Sept ans après les appels de Mai 1968 à une « jouissance sans entrave », la libération des mœurs semble bel et bien en cours.

Ce dévergondage du cinéma, c’est un homme politique, de droite, qui l’a encouragé : Valéry Giscard d’Estaing, le plus jeune président de la République jamais élu jusqu'alors. L’érotisme, puis la pornographie, sortent de la clandestinité, dans une société pourtant marquée par le conservatisme moral des années De Gaulle puis Pompidou. Après quelques mois d’une liberté quasi sans freins, le vent rose qui souffle sur la France retombe à la fin de l’année 1975, bridé par les contradictions d’une société divisée.

Puritanisme et esprit libertaire, érotisme et pornographie, art et industrie, libération du corps et féminisme : les tâtonnements sont légions en 1975, surtout en ce qui concerne la question du sexe et de ses représentations. Retour sur une année osée, dégoûtante pour certains, enchantée pour d’autres, entre revendications, transgression, hédonisme et société de consommation. Une immersion nostalgique et licencieuse, pour ceux qui aiment avoir la larme à l’œil et l’eau à la bouche.

Invitée : Ovidie (Réalisatrice, écrivaine et productrice de cinéma française et une ex actrice de films pornographiques)

Références bibliographiques :
- L'Age d'or du cinéma érotique, 1973-1976, de François Jouffa, éditions Ramsay (2003)
- Le travail pornographique - Enquête sur la production de fantasmes de Mathieu Trachman, Editions de La Découverte, 2013
- Censure et cinéma dans la France des Trente Glorieuses, de Frédéric Hervé, Nouveau Monde éditions
- L'âge d'or du X, chronique des années érotiques de Nicolas Castro et Laurent Préyale (2006, Studiocanal)
- L’Enfance du hard, Sébastien Bardos et Jérémie About (Canal +, 2013)

Programmation musicale :
- ANN SOREL - L'amour à plusieurs
- DIANA ROSS - Love Hangover
- DEEP THROAT - She's Got To Have It OK ?

Publié le  jeudi 11 mai 2017 

popular